En cuisine !!

INTRODUCTION

Avoir une alimentation équilibrée c’est avant tout ré-apprendre à cuisiner, et à apprécier une cuisine différente, moins grasse et moins sucrée ! Dans cet article, vous trouverez quelques astuces, quelques idées pour cuisiner plus « light » mais savoureux !!

LES ENTREES

La vinaigrette :

Tout d’abord il est intéressant d’utiliser de bonnes huiles pour la santé, pensez à l’huile de noix qui ne se chauffe pas, qui à un goût prononcé et qui est riche en oméga 3.

Pour rendre une vinaigrette plus légère, vous pouvez la couper légèrement à l’eau. Pensez par contre à bien l’assaisonner pour qu’elle ait du goût.

Exemple : 1 cuillère à café de moutarde à l’ancienne – 2 cuillères à café de vinaigre de vin – 2 cuillères à café d’huile de noix – 2 cuillères à café d’eau – sel – poivre – ail émincé

                La mayonnaise :

Elle est difficile à remplacer mais selon la préparation vous pouvez préparer une sauce au fromage blanc ou au yaourt suivant la texture souhaitée.

Exemple pour la sauce d’une piémontaise : 1 yaourt nature au lait ½ écrémé ou 100g de fromage blanc 3% de matière grasse – 2 cuillères à soupe de vinaigre balsamique – 1 cuillère à café de moutarde –  sel – poivre – basilic ciselé

LES PLATS

Les cuissons :

Si les cuissons vapeurs ou à l’eau ne vous attirent pas, pensez à privilégier des cuissons ayant du goût!

Pensez aux cuissons au four. Ce mode de cuisson ne demande que peu d’attention de votre part et permet de contrôler la quantité de matière grasse apportée.

Arrosez la préparation de coulis de tomate, de jus de citron, de bouillon, ou simplement d’eau. Placez le tout dans un four chaud et laissez cuire en arrosant de nouveau si besoin en cours de cuisson. Vous pouvez utiliser ce mode de cuisson pour les viandes (rôti, palette, volailles…), les poissons (saumon, truite) et certains légumes (courgettes, haricots verts …)

Les cuissons à l’étouffée seront aussi une bonne méthode pour optimiser le maintien de la saveur des aliments et contrôler l’apport de matière grasse.

Utilisez si vous le souhaitez un peu d’huile au départ, ajoutez de l’eau et laissez cuire à couvert en ajoutant de nouveau de l’eau en cours de cuisson si besoin. Les aliments cuisent ainsi dans leur jus et gardent toute leur saveur ! Vous pouvez utiliser ce mode de cuisson pour les légumes, les fruits, les viandes…

Les sauces :

En remplacement de la crème fraiche, vous pouvez utiliser du fromage blanc assaisonné (sel, poivre, herbes aromatiques). Attention de bien l’ajouter après cuisson pour qu’il ne se délie pas.

Pensez aux coulis, pulpes de tomate ou tomates fraiches pour remplacer les bolognaises ou le ketchup.

Pensez également à utiliser un filet d’huile savoureuse (olive, noix…) après cuisson lorsque celle-ci a été réalisée à la vapeur ou à l’eau plutôt que d’utiliser de la crème fraîche ou du beurre.

LES DESSERTS

Pour les desserts du quotidien, essayez de privilégier des choses simples et peu transformées : fruits frais, yaourt nature…

Pour les desserts « de fête », pensez aux salades de fruits, verrines (fruits, fromage blanc…), mousses de fruits.

Vous pouvez utiliser dans vos recettes, des sucres moins hyperglycémiants, donc meilleurs à la santé que le sucre blanc (sirop d’agave, miel…).

CONCLUSION

Cuisiner diététique, cela s’apprend ! On apprend également à apprécier ce type de cuisine, plus facile à digérer et plus riche en nutriments indispensables à votre organisme. Vous en observerez assez rapidement les bienfaits! Alors, aux fourneaux !!