Les Collations, Comment gérer ?

INTRODUCTION

Vous avez faim entre les repas, ou bien envie de manger, ou alors les fameux « coups de barre » ?!  Vous ne savez pas comment gérer ces moments ? Voici quelques conseils.

DIFFERENCIER LA FAIM, LE BESOIN, L’ENVIE

Toute la difficulté se trouve ici !

Il faut se poser les bonnes questions.

LE BESOIN DE PRENDRE UNE COLLATION

La collation est un besoin aux deux âges extrêmes de la vie : pour les enfants et les personnes âgées, qui ont des besoins nutritionnels particuliers, ainsi que pour la femme enceinte ou allaitante.

La collation est également un besoin pour les sportifs (ou personne ayant une activité professionnelle très intense), pour qui, l’apport énergétique quotidien est trop important pour pouvoir être assimilé sur 3 repas dans la journée.

La collation peut également être nécessaire pour les personnes qui, de part des contraintes organisationnelles ou professionnelles, ont des repas très espacés sur la journée (exemple : déjeuner à 11h et dîner à 21h).

LA FAIM

Si vos repas sont répartis de manière homogène sur la journée (type : petit déjeuner 7h, déjeuner 13h, dîner 20h), et qu’ils sont complets et équilibrés, vous ne devriez pas avoir faim entre les repas.

Si réellement vous avez faim alors que vos repas ne sont pas trop espacés et que vous ne pratiquez pas une activité physique intense, c’est que vos repas sont probablement incomplets, ou mal équilibrés.

L’ENVIE DE PRENDRE UNE COLLATION

Viennent se corréler à tout ça les envies et la gourmandise ! Plus difficiles à gérer évidemment, mais le plus souvent si la journée est bien équilibrée, elles sont plus facilement contrôlables.

Faim + envie = grosses pulsions alimentaires.

COMMENT FAIRE ??

 

Répartition homogène des repas sur la journée, pas d’activité professionnelle ou sportive intense

    →

Pas de nécessité de prendre une collation, si le besoin se fait ressentir, il est nécessaire d’équilibrer les repas
Repas très espacés dans la journée

   

Différer le dessert d’un repas en guise de collation dans la journée

Exemple : laitage + fruit à 17h (retirés du repas de midi ou du soir)

Activité physique importante

   

Il faut compléter les apports par une collation qui variera suivant l’activité pratiquée

Exemples :

Fruits secs, laitages, fruits oléagineux, pain ….

Femme enceinte ou allaitante, personne âgée, enfant

   

Une collation riche en calcium est nécessaire

Exemple : yaourt, fromage blanc, fromage …

CONCLUSION

Choisissez la « catégorie » dont vous faite partie pour adapter votre collation.

Il s’agit ici d’informations pour la vie quotidienne, les gouter « d’exceptions » pour profiter d’un bon moment en famille ou entre amis ne sont évidemment pas à prendre en compte ! Il faut aussi savoir se faire plaisir !